La complainte de l’hiver

Abstrait, Conceptuel, Street / Urbain

La complainte de l’hiver (Nathalie Claus)

Mon coeur est triste, mon coeur est froid
Ses feuilles toutes caduques sont tombées déjà
Comme autant de rêves voués au trépas

Mon coeur est triste, mon coeur est froid
Le gel le mord, le gel l’aboie
Comme une bête traquée, inutile combat

Mon coeur est triste, mon coeur est froid
La neige le recouvre au nord de ses émois
Comme une poussière blanche, il pare ses frimas

Mon coeur est triste, mon coeur est froid
La nuit glacée le couve de toutes ses étoiles
Comme un linceul figé sur tous les autrefois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s